Accueil > Questions économiques > Prix de l’électricité : énergie-crise a devancé la Commission de régulation de (...)

Prix de l’électricité : énergie-crise a devancé la Commission de régulation de l’énergie de 6 mois.

FUTURIBLES

dimanche 3 mars 2013, par PH

Après avoir devancé de 9 mois rapport Charpin sur le photovoltaïque et de 6 mois l’ONU sur les conséquences sanitaires de l’accident de Fukushima, le 20 août 2012, nous publiions, pour nous amuser, une prévision des prix de l’électricité jusqu’en 2020.

Le 18 février 2012, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) donnait ses prévisions d’augmentation du prix de l’électricité en 2017.

« La CRE prévoit une augmentation sensible des prix de l’électricité pour tous les consommateurs dans les cinq prochaines années, toutes choses égales par ailleurs. La situation reste néanmoins contrastée entre les petits clients et les grands clients qui bénéficient pour ces derniers de volumes d’ARENH plus importants.

La hausse à l’horizon 2017 de la facture moyenne hors taxes d’un client au tarif bleu domestique ou professionnel, à consommation égale, CSPE incluse, atteint près de 30 % dans les projections de la CRE, en euros courants (dont 10,4 % d’inflation). Elle sera due pour plus du tiers à l’augmentation de la CSPE. Pour les autres clients, ayant une consommation supérieure, les hausses de prix seront moindres : 23,7 % pour les clients au tarif jaune et 16 % pour les clients au tarif vert. »

« D’après les calculs de la CRE, effectués en octobre 2012, la hausse de la facture d’un client au tarif bleu à fin 2017 est de 28,2 % (dont 10,4 % dus à l’inflation). Elle correspond pour un tiers à l’augmentation du prix de la part énergie, pour un tiers à celui du TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité) et pour un tiers à la CSPE (contribution au service public de l’électricité). »

En considérant d’après les données 2011, que les consommations par tarif sont les suivantes : bleu 165 TWh, jaune 38,2 TWh et vert 81,6 TWh, l’augmentation moyenne en euros courants serait donc de 24,1%. Avec une inflation de 10,4%, l’augmentation en euros constants serait de 12,4% du 31/12/2012 au 31/12/2016 (horizon 2017 pour la CRE), exactement dans l’intervalle qu’après prévu énergie-crise.fr 6 mois plus tôt :

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?