Accueil > Questions énergétiques > Analyses critiques des politiques énergétiques > L’inspection générale des finances confirme www.energie-gouv.fr, un an (...)

L’inspection générale des finances confirme www.energie-gouv.fr, un an après

mercredi 27 octobre 2010, par PH

Le 29 juillet dernier Jean-Michel Charpin a remis le rapport de synthèse de la mission de l’IGF relative à la régulation et au développement de la filière photovoltaïque en France.

L’auteur est encore bercé par des illusions, pour lui : « L’énergie photovoltaïque repose sur une ressource illimitée bien qu’intermittente » En fait la production d’énergie est limitée par la surface que l’on peut couvrir de panneaux et en France, l’ensemble des toits orientés au sud produirait de l’ordre de 100 TWh au mauvais moment ce qui ne contribue pas à résoudre la crise énergétique.

« Lorsque la parité réseau sera atteinte tous les consommateurs d’électricité auront intérêt à investir » : ceci est encore faux, car si tous les consommateurs investissent sans moyen de stockage, plus personne ne voudra leur racheter l’électricité qu’ils produisent simultanément en excès.

Après cette introduction politiquement correcte, l’Inspection souligne enfin « UN PÉRIL FINANCIER ET DES INCERTITUDES INDUSTRIELLES »

Le rythme actuel conduit à atteindre l’objectif de 2020 en 2013 et à aboutir à un parc de 17 GW en 2020.

[On se demande bien comment ERDF gérera une pointe de production de 17 GW en été ]

Dans ce cas L’Inspection estime que l’engagement financier serait de 90 milliards d’euros !!

Le rapport note « UN DÉFICIT COMMERCIAL DE 800 MILLIONS D’EUROS EN 2009 (2% DU DÉFICIT COMMERCIAL »(page 23)

« les créations d’emplois sont concentrés sur l’aval du fait d’une rémunération excessive qui va à l’encontre de recherche de compétitivité ».

industriellement : « La filière française n’a pas émergée » (page 24)

« La nécessité de ralentir le rythme de développement des installations photovoltaïque implique une baisse du tarif d’achat à très court terme »(page 31)

Tout cela était déjà écrit dans le premier article de www.energie-gouv.fr :

http://www.energie-gouv.fr/spip.php?article1

Nous n’avions juste pas anticipé que les installations se porteraient majoritairement sur les toits agricoles et industriels.


Voir en ligne : Le rapport Charpin

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?