Accueil > Questions énergétiques > Accident de Fukushima > Fuir Tokyo plus dangereux que d’y rester

COURAGE FUYONS !

Fuir Tokyo plus dangereux que d’y rester

jeudi 24 mars 2011, par PH

La dose reçue à Tokyo est évaluée par un centre scientifique, elle a été récupérée sur le blog du journaliste Sylvestre Huet.

On peut la trouver aussi sur d’autres sites de mesures :

On voit que la radioactivité de fond est de l’ordre de 0,2 microsieverts par heure, en une année (8860 heures) la dose reçue serait de 2 millisieverts comme la radioactivité naturelle en France.

L’accident de Fukushima provoqué des pics de 0,4 à 1 microsievert pendant quelques heures

Fuir Tokyo pour échapper aux rayonnement à Tokyo, c’est s’exposer au rayonnement cosmique lors d’un vol :


La dose reçue lors d’un vol est de 4 à 6 microsieverts par heure. Ce qui est peut-être vérifié sur l’illustration de ce site destiné au personnel naviguant

http://www.sievert-system.org/WebMasters/fr/exposition.html

Paris Tokyo c’est un vol d’une dizaine d’heures. C’est s’exposer à un pic de rayonnement plus grand et plus long que ceux provoqués par les passages les radioéléments provenant de la centrale accidentée à 200 kilomètres.


Voir en ligne : suivre la dosimétrie à Tokyo

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?